Un jour, une idée 4 : créer une France plus juste

Chaque jour, je vous donne une bonne raison de voter le 11 juin, une bonne raison de nous faire confiance.

Nous pouvons être fier d’avoir un système social qui ne laisse personne au bord de la route, c’est l’honneur de la France d’aider les plus faibles de nos concitoyens. Mais ce système est aujourd’hui trop lourd, trop complexe, trop déresponsabilisant. Nous construirons une société plus juste :

  • en créant une allocation sociale unique, qui simplifiera considérablement l’accès aux droits des personnes, et qui sera plafonnée pour toujours inciter au travail et à l’insertion, pour en finir avec le débat sur l’assistanat ;
  • en suspendant pendant 5 ans les crédits d’impôt et allocations des fraudeurs fiscaux et sociaux, parce que la fraude fiscale et sociale est une insulte au principes d’égalité et de fraternité qui fondent la République. Nous proposerons que les millions d’euros récupérés en plus chaque année grâce aux pénalités appliquées aux fraudeurs fiscaux alimente un fonds de soutien aux innovations dans la lutte contre la pauvreté (crèches solidaires,  garages solidaires, optique solidaire);
  • en proposant dès ce quinquennat une réforme de notre système de retraites qui mette tous les salariés (du public comme du privé) sur le même plan et qui mette fin aux régimes spéciaux.

Nous aurons une attention particulière pour les personnes en situation de handicap, pour leur apporter une réponse adaptée et les inclure autant que possible dans la vie sociale, notamment en renforçant la place des auxiliaires de vie scolaire, en lançant un grand plan autisme, et en imaginant des solutions pragmatiques d’accessibilité des lieux publics.