Vote de confiance : “dans le doute, abstiens-toi”

Le Premier ministre a prononcé mardi son discours de politique générale devant l’assemblée des représentants du peuple.

J’y ai entendu beaucoup de choses intéressantes, en matière de santé (prévention et vaccination), d’éducation (réforme du baccalauréat – un grand bravo au passage pour ceux qui ont eu de bonnes nouvelles, et courage à tous les autres), de petite enfance et d’environnement. J’ai évidemment été sensible à l’engagement ferme pris sur la réduction de notre déficit par la baisse des dépenses publiques, auxquelles notre pays est drogué.

J’ai aussi entendu des choses contradictoires (parler de visibilité fiscale quand on s’apprête à étaler sur le quinquennat tant de hausses et de baisses d’impôt), ou que je considère démagogiques (suppression de la taxe d’habitation) ou injustes (hausse de la CSG non compensée pour ceux qui ne sont pas salariés du privé).

Et surtout il y a tout ce que je n’ai pas entendu : quelles dépenses va-t-on réduire ? comment va-t-on compenser pour les collectivités la suppression de la taxe d’habitation ? par quoi va-t-on remplacer le RSI? comment réduire le déficit en ayant annoncé tant de dépenses nouvelles (50 Md€ de soit-disant investissement, remboursement intégral des lunettes et prothèses dentaires et auditives) ? quel avenir proposent-ils à la jeunesse de France ? comment assurer la transmission de notre culture ? que feront-ils des zones délaissées et des territoires perdus de la République ?

On ne peut pas attendre d’un discours d’une heure qu’il présente toute l’action à venir du Gouvernement. Mais sur des sujets aussi essentiels pour notre pays, trop de questions, trop de doutes demeurent. Je veux que la France avance, mais pas dans n’importe quel sens. Je ne peux voter la confiance si je ne sais pas à quoi elle s’applique. J’ai choisi l’abstention, pour leur dire : je suis prêt à travailler avec vous, pourvu que vous me disiez clairement les choses. Alors, chaque fois que je partagerai le sens de vos projets, je serai à vos côtés.